« Nourrir sa vie ... »

Accueil > Chroniques Jungiennes

Chroniques Jungiennes

Il y a différentes civilisations, différentes cultures, de la Psyché : neurobiologistes, animistes, comportementalistes, psychanalystes, etc.

Chacune a son discours, sa cosmogonie, chacune ses pratiques thérapeutiques.

Dans cette rubrique je parlerai du système Jungien.

Jung m’a séduit d’emblée, pour ses provocations Coperniciennes : toute la cognition ne tourne pas autour du « moi ». Mais celui-ci, et quelques autres "planètes" cognitives autonomes seraient organisés en système autour d’un centre, le « Soi » ! (Enfin c’est ce que j’avais cru comprendre à mes débuts).
J’ai aimé aussi l’homme, sa vie, ses ambitions et sa rigueur de savant suisse du XIXè siècle.

En étudiant, d’un peu plus près, l’univers Jungien, j’y ai trouvé une proposition logique et une description de la psyché tout à fait fonctionelle.
Au sujet de la compréhension du phénomène psychique, Jung est, à mon avis, ce que furent Galilée, Copernic et Kepler pour l’astrophysique moderne.

Et en pratique, je constate, dans le quotidien de mes consultation de médecin, l’efficacité des points de repère et des techniques de la psychologie analytique.

JPEG

Comment poursuivre cette aventure ?

Les rares formations Jungiennes, ainsi que les psychanalystes Jungiens, sont concentrés dans quelques grandes villes ou le niveau socio-économique est supérieur à la moyenne nationale. Le contexte historique français a "diabolisé" les idées de la psychologie analytique, ainsi il n’y a qu’une ou deux université ou les travaux de Jung sont abordées avec sérieux. La SFPA, à Paris, est la seule école reconnue. L’ensemble du parcours est long, cher et exigeant.

Cette rubrique, présentent, l’auto formation Jungienne, d’un médecin de famille provinciale.

Dans quelques années, je monterai peut-être à la capitale, pour me former auprès des pointures du « jazz-analytique » !